A lire : Franc-maçonnerie et Internet sont-ils compatibles ? par Jiri Pragman

Franc-maçonnerie et Internet sont-ils compatibles ?

Franc-maçonnerie et Internet : « Les maçons, vrais ou faux, se répandent sur la toile et les échanges « maçonniques » s’y multiplient. Des rituels, des planches, des invitations à des tenues maçonniques… on y trouve de tout ! A-t-on encore besoin de se faire initier (ou peut-on l’être à distance ?) ? Faut-il s’obstiner à fréquenter des ateliers ? Est-ce encore la peine de ne prendre la parole que de manière mesurée… (…) Bref, Internet va-t-il remplacer une franc-maçonnerie que d’aucuns trouveront désuète voire obsolète, inadapté à l’époque actuelle ? Ou la « profanisation » de la franc-maçonnerie via Internet sera-t-elle l’occasion de repositionner, de recadrer la franc-maçonnerie ?  À moins que le développement d’une présence maçonnique sur Internet ne soit l’occasion de s’interroger sur les politiques de communication, d’extériorisation et sur le fonctionnement même des obédiences et loges maçonniques, ou sur les règles que doit respecter le maçon dans et en dehors du temple… »

FMetInternet JiriTelles sont quelques-unes des nombreuses questions que Jiri Pragman se pose dès le préambule de son dernier livre : « Franc-maçonnerie et Internet sont-ils compatibles ? ».

Un livre divisé en six grands chapitres-questions :
– Internet constitue-t-il la voie du futur maçon ?
– Quelle présence des structures maçonniques sur Internet ?
– Internet est-il un outil maçonnique ?
– Internet est-il un progrès maçonnique ?
– Internet et discrétion font-ils bon ménage ?
– L’avenir maçonnique est-il numérique ?

Quelques extraits : « Internet est un e-bazar ou des savoirs sont dispensés au milieu d’informations parasites. Le souci, pour le simple curieux comme pour l’honnête homme ou femme qui souhaiterait emprunter le chemin de la loge, c’est de démêler le vrai du faux, la propagande de la contre-propagande, la promotion de l’information. »

« Faut-il absolument faire appel à Internet et à ses outils pour être de son époque ? Ou Internet permet-il simplement aux maçons et aux structures maçonniques de mieux communiquer, de disposer de canaux d’information comme ils n’en ont jamais connu ? Internet n’est pas un progrès maçonnique mais il offre la possibilité de faire progresser l’audience du discours maçonnique. » 

« Si, lors de certains échanges entre maçons à travers des forums, listes de discussion, zone de commentaires des blogs ou dans les réseaux sociaux, certains se montrent respectueux de l’autre et pratiquent une certaine écoute, il faut bien reconnaître que des comportements bien éloignés de la pratique en loge sont devenus courants. » « Pourquoi ces différences entre un comportement en loge et celui rencontré sur Internet ? » On ne peut effectivement comme Jiri que le constater, et avec lui déplorer ces comportements outranciers qui touchent aussi notre Blog Maçonnique Hiram.be. Ceux-ci sont favorisés par l’utilisation de pseudonymes qui permettent un anonymat dont certains abusent. Assurer la tranquillité et la sécurité en ne révélant pas la véritable identité des frères et sœurs (et même des profanes) qui souhaitent intervenir, oui, mais couvrir des « snipers », non. Peut-être va-t-il falloir, prochainement, réfléchir sérieusement à ce problème d’éthique dans nos interventions.

Enfin, à l’inévitable question : Une loge maçonnique peut-être être virtuelle ?, Jiri répond, fort heureusement : « beaucoup continuent à penser aujourd’hui qu’une loge virtuelle est un non-sens et que seule la présence des maçons en un même lieu et même temps « réels » fait la loge. »

Par Géplu dans Edition
Ce contenu a été publié dans Actualité, Livre, Media. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.