A lire : Lumière sur les loges maçonniques de Bigorre

Lumière sur les loges maçonniques de Bigorre

Par Géplu

Lumieres TarbesC’est le frère Marcel Grassen Barbe, de la loge Propagation de la Vraie Lumière de Tarbes qui a réalisé cette fort complète monographie des loges tarbaises et de Bigorre, de 1764 à 1946. Edité en 1987, son livre a été réédité une première fois en 2010, et vient à nouveau de l’être.

« Tarbes contribue, dès 1764, à l’essor de la Franc-maçonnerie et réunit de fortes personnalités autour des nouvelles valeurs républicaines.
L’apogée se situera à partir de la fin du XIX° siècle, quand les idées se concrétiseront enfin en réalisations concrètes et notamment l’école laïque, gratuite et obligatoire. Les personnalités tarbaises sont actives, Georges Dazet en est une des figures les plus connues. Les francs-maçons s’engagent dans les combats et débats politiques, non sans parfois exprimer des opinions divergentes. Leur influence est indéniable, et l’ouvrage retrace les hauts & bas des loges maçonniques de la Bigorre.
La création des loges maçonniques épouse étroitement la vie locale et nationale. L’ouvrage raconte sans rien cacher les débats autour des grandes questions sociétales éclairées par les valeurs du Grand Orient. »

Le temple de Tarbes a été construit en 1889. La décoration actuelle, réalisée par Junquet, géomètre et peintre, date de 1948, après que le temple ait été restitué aux francs-maçons après avoir été réquisitionné et servi de salle de gymnastique pendant la guerre.

Les trois peintures du triptyques qui représentent l’allégorie républicaine doivent se lire du centre vers la gauche puis à droite. Le regard ainsi balaie la fresque et donne à voir une unité puissante entre les trois tableaux.

Tarbes Egalite

Le panneau Égalité occupe la gauche de l’abside en hémicycle de l’Orient. La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen occupe la place centrale. « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune. » Il s’agit du texte de 1789, celui de 1948 n’étant peut-être pas encore adopté au moment où Junquet réalise le panneau.
Les outils maçonniques : compas, équerre, maillet, truelle sont mis en action par les personnages : à droite le Maître trace, l’Apprenti taille la pierre et en arrière-plan les Compagnons s’affairent au chantier.

Tarbes Liberte

Le panneau Liberté occupe résolument le centre de l’abside, c’est-à-dire derrière la place du Vénérable. Au centre d’un décor inspiré par les temples grecs, la « Liberté éclairant le monde » tient le flambeau de la Lumière. On peut y reconnaître l’influence de l’oeuvre du Frère Frédéric Bartholdi (1834-1904).
La Force et la Beauté, inscrites en tête, sont deux des trois Lumières ; la troisième étant la Sagesse qui se confond ici avec la Lumière, elles guident le regard vers deux scènes qui donnent à voir la Force pour la libération des chaînes de l’Ignorance, associée à la Sagesse pour l’émancipation par la Connaissance. Ce sont les grands thèmes de la franc-maçonnerie en général, et ici la signification intime du nom de la Loge.

Tarbes Fraternite

Le panneau Fraternité occupe la droite de l’abside en hémicycle de l’Orient. C’est le côté du Midi de la Loge où doivent siéger les Compagnons.
Le fond suggère un paysage matinal pyrénéen vu de Tarbes : sans doute le pic du Midi de Bigorre. Le piémont, au second plan, est dominé par un temple à colonnes (Parnasse). Tout évoque la paix : la lyre antique symbole de la musique, l’épée que l’on brise, les gestes de fraternité, les poses harmonieuses. Le personnage de gauche tient une pancarte dont l’inscription « PAX » renvoie à la paix mais, plus vraisemblablement, à une Loge existant à Tarbes entre 1764 et 1828.

Ce beau livre, régionaliste, n’est pas disponible partout. Si vous voulez le commander vous pouvez donner le code ISBN 978-2-74662307-1 à votre libraire, ou vous adresser aux éditeurs : biblpdlvl@gmail.com

mardi 28 juin 2016-  Hiram.be
Ce contenu a été publié dans Histoire, Livre, Media. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.