Souvenez-vous : Louise Michel

Louise Michel (1830-1905)

Amenée par Madeleine Pelletier le 13 Septembre 1904, elle est initiée à la Grande Loge Symbolique Écossaise Mixte dans la loge « La Philosophie Sociale » et déclare, au lendemain de son initiation, : « Il y a longtemps que j’aurais été des vôtres si j’eusse connu l’existence de loges mixtes, mais je croyais que, pour entrer dans un milieu maçonnique, il fallait être un homme« .

Louise_Michel,_grayscale

Elle consacre toute sa vie à une lutte acharnée contre la misère humaine et les inégalités.

Institutrice, elle refuse de prêter serment à l’Empire et exerce dans des institutions privées.

En 1870, elle est élue Présidente du Comité Républicain de Vigilance des Citoyennes du 18ème arrondissement.

Durant la Commune, elle devient ambulancière propagandiste, garde au 61ème bataillon et préside les séances du Club de la Révolution.

Elle est condamnée par le Conseil de guerre à la déportation, puis au bannissement en Nouvelle Calédonie où elle œuvre pour l’instruction des Canaques et écrit un recueil de leurs mythes et de leurs coutumes.

De retour en France en 1880, libertaire engagée, elle parcourt la France en organisant des conférences et des meetings.
Elle entretient une correspondance avec Victor Hugo, écrit ses mémoires et souvenirs de la Commune et des contes pour enfants.

Louise Michel est inhumée au cimetière de LEVALLOIS PERRET dans le 92 si vous passez par là une rose rouge lui fera plaisir

Ce contenu a été publié dans Histoire. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire