A lire : Les Utopiales – divers –

Des “Utopiales” pour “construire le monde de demain”

Le Grand Orient de France a organisé la troisième édition des Utopiales. Pour “Marianne”, partenaire de la manifestation, le grand-maître du GODF en définit l’inspiration républicaine. 

MariannePourquoi  avoir choisi ce thème cette année ?

Daniel Keller : « Vivre la République » est un thème qui veut réveiller les consciences. Nous sommes arrivés à un point de rupture. Si l’on ne veut pas que la République soit emportée par la vague, il est impératif d’engager un travail de réinstitution de la République. Ce travail ne passe pas nécessairement par un changement de Constitution, solution qui a marqué notre Histoire, mais par une interrogation sur le contenu du modèle républicain. Si la République s’efface derrière des indicateurs de gestion macro-économique, le risque est fort d’aller au devant de fortes tensions. Donc « Vivre la République » invite à réfléchir sur les promesses à travers lesquelles la République doit s’incarner et avoir un visage. Cette réflexion n’est pas, bien entendu, coupée du monde qui nous environne. D’où les questions sur l’avenir de l’Europe à un moment où le désenchantement vis-à-vis de l’Europe peut conduire à la mort de l’Europe.

A quel impératif répond le panel des intervenants ?

Des transformations qui caractériseront l’ère numérique dans laquelle nous sommes entrés à la question de la Nation, il s’agit d’identifier les enjeux majeurs auxquels notre société devra savoir répondre. Chaque table ronde sollicitera un grand témoin capable d’éclairer le débat à partir de son expérience, de ses travaux. Notre volonté est d’assurer un certain brassage entre historiens, philosophes, économistes, linguistes. Les Utopiales sont un carrefour où l’on s’efforce d’organiser le croisement des savoirs. Enfin, réinstituer la République passe par la capacité à articuler l’ensemble de ces réflexions.

Pourquoi avoir choisi une forme dialogique ?

La Franc-Maçonnerie est fondée sur une éthique du dialogue et le dialogue est le levier du travail d’amélioration de la société à laquelle nous nous dédions. Il est donc indispensable de faire de ces Utopiales un véritable forum, quasiment au sens antique du mot. Par ailleurs, cette manifestation doit aussi permettre de montrer ce qu’on fait en Loge. J’attache une importance toute particulière au fait que les francs-maçons sont les porteurs du débat. C’est un peu notre rôle. Au XIXème  siècle la franc-maçonnerie a été la fabrique des lois ; au XXIème siècle elle doit être le forum citoyen où l’esprit républicain peut reprendre vie. D’où la nécessité d’organiser des événements tels que les Utopiales maçonniques où francs-maçons et profanes, hommes et femmes de toutes conditions se retrouvent durant deux journées pour donner corps à un vivre ensemble éphémère au service du bien commun. Dans de telles circonstances, le Grand Orient de France est fidèle à sa mission : être un lieu ouvert sur le monde.

Que représentent les Utopiales ?

Les Utopiales, dont c’est la troisième édition, ont vocation à être un moment où les francs-maçons se rassemblent. Elles ont pour vocation de resserrer nos liens, de renforcer la fierté légitime que l’on peut ressentir au fait d’appartenir au Grand Orient de France, et de donner au travail des francs-maçons le prolongement naturel dans la société des réflexions conduites en Loges. Il faudra réfléchir, pour l’avenir, à décentraliser cet événement, dans la mesure où l’on a désormais une bonne maitrise du cahier des charges. Les Utopiales maçonniques peuvent devenir ce moment où les Loges du Grand Orient de France participent d’un élan général capable de donner au Grand Orient de France le visage qui correspond à ce qu’il est : une obédience qui réfléchit activement à l’avenir de notre société, sans tabou ni sectarisme, loin des représentations encore caricaturales que l’on peut avoir de la franc-maçonnerie

************************************************************************************

Parution prochaine du Hors-série d’Humanisme : Vivre la République

LES ACTES DES 3èmes UTOPIALES MAÇONNIQUES

Conférenciers :

Miguel ABENSOUR / Michel AGLIETTA / Geneviève AZAM / Alain BENTOLILA / Fabienne BRUGÈRE / Anne EYDOUX / Anselm JAPPE / Jean-François KAHN / Daniel KELLER / Catherine KINTZLER / Pierre LARROUTUROU / Jean-Marc MONTEIL / Benjamin STORA / Catherine WIHTOL de WENDEN

Les 3èmes Utopiales Maçonniques, organisées par le Grand Orient de France, les samedi 9 et dimanche 10 avril 2016, ont remporté un très vif succès.

Les interventions et événements de ces deux journées seront retranscrits dans le Hors-Série Vivre la République : Utopiales Maçonniques 2016 – Les Actes de la Revue Humanisme dont la parution est prévue pour le 1er  juillet prochain.

Vous désirez acquérir ce numéro spécial ? Vous pouvez le commander dès maintenant, et le recevoir à sa parution.

– Pour pré-acheter ce hors-série d’Humanisme en avant-première (15 euros + frais de port)...
Ce Hors-série sera exceptionnel et fera date dans l’histoire de la revue Humanisme.
Si vous souhaitez vous abonner à la revue Humanisme :
 – Téléchargez le bulletin d’abonnement….
– Abonnez-vous sur internet à un tarif préférenciel (30 euros au lieu de 31 euros)…
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.